108 Salutations au Soleil
Photographe: Harrys Bibila harrys-bibila.net/

108 Salutations au Soleil

Vendredi dernier j’ai assisté à l’événement organisé par les professeurs Amélie Annoni et Alicia Guet-Brohan au studio Lomey yoga.

Le but: effectuer 108 salutations au soleil en chantant le mantra de surya namaskar , et en profiter pour faire un don pour l’association « the sea cleaners » (préservation des océans).

L’opportunité de vivre un exercice inhabituel et de donner pour les océans de notre planète.

  • Pourquoi 108?

Il y a de nombreuses interprétations du nombre 108, fonction des religions, des traditions, de la science … On peut en ressortir que l’on le retrouve partout. 

Voici quelques interprétations symboliques:

Le chiffre 1 symbolise la présence ( ce qui est constant), le 0 l’absence (l’arrêt des fluctuations mentales), et le 8 l’infini (ce qui est changeant). 

108 est un nombre sacré qui évoque l’état de Samadhi, état de connaissance parfaite où seul persiste le témoin qui réside dans sa vraie nature. C’est la libération, le retour à la source.

  • Mes sensations:

J’ai complètement perdu toute notion de temps. 

J’étais concentré sur le mantra toute la première partie de pratique. Puis je me suis focalisé sur le fait de garder le rythme et de rester présente à mon mouvement. Par la suite je ne pensais plus ni au mantra ni à la salutation au soleil j’étais présente et portée par une énergie commune pour finir ce challenge. 

Nous avons pratiqué sur le même rythme de la première à la dernière salutation. C’était très chouette pour se soutenir. Mais le rythme était plus lent que ce que j’aurai produit. Résultat 2 h 45 en mouvement, lenteur et longueur et donc une grosse adaptation (pour moi) pour être en harmonie avec le groupe.

  • A refaire? 

Oui !!!!! Pour vivre une expérience différente avec un autre groupe, sans chanter le mantra, à un autre moment de la journée, à un autre moment de ma vie … 

J’en retiens que ce fut extra-ordinaire, un moment de re-connexion avec des phases sans pensées, sans idées, ou je me laissais totalement porter et guider. Et d’autres phases où je cherchais à savoir quand est-ce que ça se termine, pourquoi suis-je ici, j’aurai dû aller à la fête de la musique …. BLABLA 

Pour résumé, une méditation en mouvement avec une saveur bien particulière que je referai sans aucun doute.

Si vous voulez tenter l’expérience c’est aussi possible d’en faire: 18, 27, 36, ou 54 😉

Bonne pratique !

Un grand merci à Alicia et Amèlie.

Photos: Harrys Bibila (harrys-bibila.net/)

Laisser un commentaire

×

Panier