SE LAISSER ALLER A L’INATTENDU

SE LAISSER ALLER A L’INATTENDU

Et si on ne prévoyait rien (ou moins) ? 

Je suis quelqu’un qui planifie beaucoup: dîners, rendez-vous amicaux, diverses activités …

Je suis cela dit obligée car je suis à mon compte et j’ai une relation à distance.

C’est aussi bien pour ne pas perdre le fil avec certaines personnes, et rester assidu à ses passions! 

En revanche, la magie de l’imprévu n’opère plus et en plus, parfois l’énergie ne coïncide pas avec les rendez-vous pris en amont. 

Quelquefois même on regarde notre agenda et on se dit pourquoi je me suis imposée un tel rythme!

Ce week end, je laisse place à un peu plus de liberté dans mon agenda. Quel bonheur: Prendre et s’accorder du temps.

Tout d’abord, aucune pression de timing. 

Ensuite j’avais prévu un rendez vous au lieu de 3 par jour.

Dimanche, je me suis levée, j’ai pris le temps  d’admirer le beau temps par la fenêtre.

Je suis allée suivre une classe de yoga , et j’ai retrouvé 2 copines par hasard. 

Génial! Après la pratique, il est si agréable de pouvoir passer du temps ensemble . De se laisser aller au coin des rues, éclairées par les rayons du soleil, et finalement de se trouver un endroit cosy pour échanger. 

Une fois rentrée, avoir du temps pour tester de nouvelles idées de cuisine. Tester sans recette !

Bouquiner… Et enfin avancer réellement dans un roman qu’on trimballe depuis 1 mois. 

Retrouver son chéri et des amis le soir pour un diner en toute simplicité à l’appartement. ( article avec des idées végétariennes à venir …)

Pour faire simple, un week end sans contrainte et avec du temps pour moi . 

L’imprévu et l’inattendu sont aussi magique dans la pratique yogique : se poser sur le tapis sans rien attendre. Être volontaire, pleinement présent, à l’écoute mais sans vouloir à tout pris « performer » dans les asanas. Je suis persuadée que les clefs des changements et de l’évolution physique comme mental sont la patience, l’écoute et le contentement.

Toutes les fois où je me suis mise sur le tapis, sans rien attendre, des déclics se sont produits. J’en étais même surprise. Ensuite on veut à tout pris avoir « capter «  le moment mais ce n’est pas possible. Le corps met en mémoire, la prochaine fois sera peut-être différente, mais la répétition nous amènera à nouveau dans ce moment de joie car on est allé plus loin 🙂

Il en est de même pour les rencontres, et le boulot … 

Rester connecté à ce qui se passe autour de soi, et être curieux offre la possibilité de nouveautés. Être seul ou ne plus avoir de boulot peuvent être des opportunités d’infinie possibilités.

Chaque fois que j’ai voulu absolument trouver un nouvel emploi je n’étais pas épanouie.

Lorsque c’était grâce à du bouche à oreille ou des rencontres improbables le job m’a enrichi, et appris plus.

Cela ne signifie pas ne rien faire, non… mais rester ouvert, démarcher et ne pas forcer les choses… 

Réfléchissez vous vous êtes tous dit une fois :  « non mais je n’y crois pas ! » ,« Impossible! » ,« Waoooooo !!!! »

Vous pouvez avoir ce plaisir encore plus souvent,, simplement en accordant plus de place à l’inattendu….


Laisser un commentaire

×

Panier